top of page
Ma mairie

Les actualités

Information sur les eaux littorales urticantes





L'origine de ce phénomène


L’Agence régionale de santé Bretagne a reçu ces derniers jours plusieurs signalements de baigneurs et surfeurs présentant des symptômes cutanés après la pratique de baignade ou d’activités aquatiques, sur plusieurs secteurs côtiers du département.

Ces signalements nous parviennent assez régulièrement, en particulier à cette période de l’année, et sont assez probablement liés à la présence de larves de cnidaires (méduses, anémones) ou de microméduses dans les eaux qui peuvent être urticantes.


Les bons réflexes à adopter


Habituellement, les symptômes déclarés sont bénins (rougeurs, démangeaisons, sensations de picotements, …) ; plus rarement ils peuvent se manifester de manière plus intense (des surfeurs nous ont par exemple signalé avoir ressenti un léger malaise en sortant de l’eau).

A cette période de l’année, des phénomènes de proliférations du phytoplancton marin peuvent s’ajouter (ce qui est le cas actuellement sur une partie conséquente du littoral morbihannais) pouvant aussi être à l’origine de symptômes évocateurs d’allergie ou d’hypersensibilité cutanée pour certaines personnes.

De façon générale, la douche (rapide) après la baignade ou des activités nautiques et le rinçage des combinaisons est toujours conseillé ainsi que la consultation de professionnels de santé (médecin, pharmacien) en cas d’apparition de symptômes anormaux (un traitement antihistaminique suffit en général pour atténuer les symptômes mais doit être prescrit par un professionnel de santé).


 

Voir aussi : Méduses et physalies : les espèces et consignes sanitaires








コメント


Actualités précédentes

bottom of page